actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

Beaucoup de jeunes passionnés de littérature s’affirment à travers leurs ouvrages, comme Roxane Yap, qui a sorti son premier roman à 19 ans. Sept ans plus tard, elle ouvre une librairie-salon de thé appelé « Espace Lis Thés Ratures ».

Roxane Yap, la jeune franco-camerounaise, a écrit son ramon il y a 7 ans maintenant, une comédie romantique, qui s’intitule « Ils ne se marièrent pas, n’eurent pas d’enfants mais… ». C’est à travers cette expérience que la jeune femme a découvert le monde de l’édition, pour ne plus s’en détacher.

Libraire de profession, Roxane Yap a récemment dû quitter son emploi pour créer sa propre structure, pour cause d’ harcèlement moral, suite, souligne-t-elle, « à ma révolte contre les propos humiliants d’un collègue sur mon lieu de travail ». « Le fait d’y être confrontée m’a insufflé la force dont j’avais besoin pour quitter cet emploi, et créer ma propre entreprise. »

Désormais, avec toutes ses expériences, la jeune dame a décidé d’ouvrir un lieu d’échanges, d’exposition de ses créations, d’étude, de découverte de nouvelles littératures surtout afro-caribéenne.

Elle met donc sur pied un projet en construction depuis juillet 2015, qu’elle inaugure finalement le 30 janvier 2017, un coworking space et librairie-salon de thé appelé « Espace Lis Thés Ratures »