Culture

Culture

Culture

Culture

Culture

Culture

Culture

Culture

Culture

Culture

Culture

Culture

Soad Salem, auteur libyenne.
Aujourd'hui, pour ce 19e Printemps des poètes (4-19 mars), un poème de la Libyenne Soad Salem extrait de l'anthologie "120 nuances d'Afrique*".

Manifeste no 0

(Extraits)

Je ne vais pas dépenser le peu de temps que j'ai dans la haine

Je vais imaginer une terre où je planterai mes ongles

Terre délimitée par mon ombre, quelques expériences
Et peut-être un ami
Je vais imaginer un palmier qui verserait du miel sur moi

Sous mes côtes
Des vergers immenses d'orangers
Et mon pays, une racine de menthe
Réjouie dans l'iris
Je vais imaginer un ciel
Au cœur duquel je planterai mon aile
Je soumettrai le cerf-volant
À l'humeur du voyage
Avec pour bagage du raisin et une mémoire

J'exilerai mon souci hors de la maison
Et m'écroulerai sur un sofa
Le corps riant
La porte qui conduit au paradis
Je la fermerai
Et me préparerai à attaquer
Des possibles moins monotones.

in Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée - Anthologie 2012, traduit de l'arabe par Antoine Jockey © Éditions Bruno Doucey, 2012.

 

* Extrait de 120 nuances d'Afrique, anthologie établie par Bruno Doucey, Nimrod et Christian Polsaniec, aux éditions Bruno Doucey, 2017.