Culture

Culture

Culture

Culture

Culture

Culture

Culture

Culture

Culture

Culture

Culture

Culture

L’Afrique, qui a vu naître l’homme moderne, pourrait bien être également le berceau du premier langage articulé. En effet, appliquant avec une rigueur extrême la méthode comparative à quatorze langues africaines (dont l’égyptien ancien), l’auteur parvient à reconstruire leur langue-mère, dont la toute première phase n’est constituée que d’une dizaine d’onomatopées et une poignée de règles grammaticales.

On découvre alors que cette proto-langue dans sa forme tardive a été portée hors d’Afrique où elle constituera une importante part de la substance phonique et lexicale du sémitique et de l’indo-européen, ce qui bouleverse complètement la classification actuelle des langues africaines, jugée erronée par les comparatistes les plus sérieux.

Ce livre passionnant restitue à travers la linguistique le passé le plus reculé de l’Afrique en confirmant les résultats obtenus en archéologie et en génétique des populations, et constitue une contribution majeure à l’égyptologie, à la linguistique générale et aux études cognitives portant sur l’émergence de la pensée humaine.