Le lancement de cette véritable plate-forme d'échanges, de réseautage, d'occasions d'affaires, de rendez-vous de découverte de nouvelles tendances et des innovations de la beauté, a eu lieu jeudi au Consulat de France à Abidjan. L'initiatrice et Promotrice de ce Salon, Marina Marâ Marville a affirmé au cours d'un point de presse que Beauty Color Africa, Salon inédit dédié au marché de la cosmétique et de la beauté en Afrique de l'Ouest, se veut une occasion  exceptionnelle pour les marques et les professionnels de rencontrer des distributeurs, des détaillants, des importateurs et des acheteurs de toute la sous-région oeust-africaine.

 Elle a par ailleurs justifié le choix d'Abidjan pour abriter la Beauty Color Africa par le fait que la Côte d'Ivoire, avec sa classe moyenne, ses multinationales étrangères et ses nombreux points de distribution - du centre commercial à la boutique de luxe - bénéficie d'une longueur d'avance sur les autres pays francophones de l'Afrique subsaharienne, avec notamment l'arrivée de la Fnac et de la première franchise Beauty Success.
 
Selon le World Retail Congress Africa 2013, l'Afrique représentait dans le domaine de la cosmétique, de la beauté et du bien-être, « un marché évalué à 6,93 milliards d'euros en 2012 et qui progresse de 10% par an, contre à peine 4% pour le marché mondial ».
 

 

Elisée B.