sport

sport

sport

sport

sport

sport

sport

sport

sport

sport

sport

sport

N'Golo Kanté sous le maillot des Blues le 23 octobre 2016. © Kirsty Wigglesworth/AP/SIPA

Le milieu français de Chelsea a été élu dimanche meilleur joueur du Championnat d'Angleterre 2016-2017 par ses pairs. Âgé de 26 ans, ce joueur d'origine malienne était encore inconnu il y a deux ans.

« Pour moi, c’est le meilleur milieu du monde en ce moment. Je vais jusque-là. Quand on voit comment il joue cette année, (…) Ce qu’il apporte à l’équipe, sa force, je ne vois personne d’autre à son niveau dans le monde actuellement ». Le compliment est signé Frank Lampard, légende de Chelsea, au sortir d’un quart de finale de FA Cup en mars contre Manchester United. Et comme tant d’autres, le titre de meilleur joueur de Premier League version 2016-2017, décerné ce dimanche 23 avril à N’Golo Kanté, ne l’étonne guère.

Deux saisons au top niveau

Car cette saison le milieu français de Chelsea marche littéralement sur l’eau. À tel point qu’il devance dans le classement des meilleurs joueurs cette saison son coéquipier belge Eden Hazard, Harry Kane (Tottenham), le Belge Romelu Lukaku (Everton), le Suédois Zlatan Ibrahimovic (Manchester United) et l’attaquant chilien d’Arsenal, Alexis Sanchez. Excusez du peu.

« Être reconnu par mes pairs veut dire beaucoup pour moi. Cela récompense mes deux belles saisons, avec Leicester, et maintenant nous sommes bien placés avec Chelsea pour décrocher le titre. Être joueur de l’année est un grand honneur », a réagi le lauréat. Âgé de 26 ans, N’Golo Kanté est le quatrième Français à recevoir ce trophée personnel, après Eric Cantona (1994), David Ginola (1999) et Thierry Henry (2003, 2004).

Arrivé l’été dernier en provenance de Leicester, club avec lequel il a remporté le championnat, le milieu de terrain français d’origine malienne excelle dans le rôle de sentinelle à Chelsea. Son entraîneur ne cesse de tresser des lauriers à celui qui contrôle d’une main de maître le milieu de terrain des Blues. « N’Golo Kanté est incroyable » disait-il encore à propos de son joueur en février dernier. Et niveau compliments, ses anciens et actuels coéquipiers ne sont pas en reste. « Quand je suis sur le terrain, j’ai parfois l’impression de le voir en double. Un à gauche, un à droite, j’ai l’impression de jouer avec des jumeaux », avait ainsi salué en janvier Eden Hazard.

Des propos qui font échos à ceux de Claudio Ranieri, son entraîneur avec les « Foxes » la saison passée: « Ça ne me surprendrait pas qu’un jour il soit à la réception d’un centre qu’il s’est fait pour lui-même. »

L’ubiquité du Français est même en passe de marquer durablement l’imaginaire populaire britannique.

 

La phrase « La surface de la Terre est couverte d’eau à 70%, le reste est couvert par N’Golo Kanté » est même devenue un phénomène internet, dont on peut se procurer le T-shirt. What else ?