actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

 

Dans les dix prochaines années, la forte volonté d'entreprendre et un meilleur pouvoir d'achat vont largement contribuer à cette nouvelle donne.

« Les différentes classes moyennes en Afrique [...] vont augmenter pendant les dix prochaines années, en raison d'une forte volonté d'entreprendre et d'un pouvoir d'achat de plus en plus élevé », révèle un rapport de la société Kantar TNS, la division étude marketing du géant britannique de la publicité WPP.

Le constat d'une dynamique qui s'installe

Selon l'étude, « en 2020, le PIB combiné de l'Afrique sera de 2,6 milliards de dollars ». « Les consommateurs africains dépenseront annuellement plus de 1,4 milliard de dollars. Ils [les Africains] seront 1,5 milliard d'habitants, dont 47 % auront moins de 18 ans, 43 % habiteront en ville, 55 % (plus de la moitié) en âge de travailler. » L'Afrique francophone s'intègre dans « une dynamique tout aussi prometteuse », selon une enquête menée en Côte d'Ivoire, au Cameroun et au Sénégal. « Dans cette zone [Afrique francophone, NDLR], les taux de croissance économique au cours des trois dernières années sont parmi les plus élevés du continent, générant de nouveaux besoins, de nouveaux modes de consommation et surtout d'immenses opportunités pour les entreprises qui sauront s'y adapter. » « Il y a des spécificités locales à prendre en compte en Afrique », a expliqué à l'AFP Ndeye Diagne, directrice Afrique francophone de la société Kantar TNS. Elle a recommandé « de ne pas appliquer de façon aveuglante des méthodes qui ont fait certes leurs preuves ailleurs ».

Une confirmation d'études précédentes

Une étude du cabinet de consultants Deloitte, parue en 2015, avait prévu que l'Afrique devrait devenir d'ici à la fin 2017 la première destination à l'international des investissements des sociétés européennes de distribution et de biens de consommation, en raison de taux de croissance attendus autour des 7,7 % par an jusqu'en 2019. Pour rappel, le groupe de grande distribution français Carrefour a ouvert en décembre 2015 son premier hypermarché d'Afrique subsaharienne, fruit d'un partenariat avec le groupe CFAO, qui a aussi lancé sa marque PlaYce de centres commerciaux.