actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

 

nana

Le président ghanéen, dans une annonce, réitère une fois de plus son engagement envers les femmes et filles de son pays.

Dans une déclaration lors d'une rencontre de l'UNESCO à New York, Nana Akufo-Addo a affirmé que les filles ont besoin d'encouragement pour atteindre leur plein potentiel afin de répondre de manière efficace aux objectifs du développement durable.

Le Ghana pourra alors ainsi accueillir une femme présidente à l'avenir. « Je me suis également engagé à mobiliser un soutien pour mettre fin au mariage des enfants au Ghana et dans tout le continent africain. Ensemble, nous pouvons atteindre l’égalité entre les sexes, renforcer les femmes et les filles et atteindre les moyens mondiaux des objectifs de développement durable. Et un jour, nous aurons une femme présidente du Ghana « , a déclaré Nana Akufo-Addo.

En effet, les femmes représentent près de 51 % de la population du pays et sont très actives sur le plan économique.

Après la mise à disposition d'un fonds spécial pour l'éducation secondaire des filles, il urge selon le président ghanéen de « leur donner de l’énergie est essentiel pour accélérer les progrès de l’Afrique».