actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

 


Après deux ans de recherches basées sur ses connaissances en électricité et en chimie, Abdou Barmini, un jeune ingénieur électrique présente un appareil de purification des fumées industrielles.

Le premier prototype de l'appareil, dénommé APFI Barelec (Appareil de Purification de Fumées industrielles), a été présenté à Niamey par son inventeur.

L'appareil se fixe à l'orifice d'une sortie de cheminée, d'où il récupère la fumée nocive, la transporte dans son circuit intérieur, avant de la débarrasser des substances lourdes.

L'air qui en résulte est débarrassé à 80% de ses impuretés, puis rejeté dans l'atmosphère.

Pour Abdou Barmini, « le Niger n'est certes pas un gros pollueur, mais il partage l'atmosphère avec plusieurs gros pollueurs et l'AFPI Barelec est une solution aux nombreux défis posés par le changement climatique ».

Le jeune inventeur est déjà attelé aux démarches administratives pour la perfection de ce prototype qui une fois fini contribuera certainement à réduire la pollution de notre environnement.