actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

actualités

Le changement climatique affecte toutes les parties du globe. Au Kenya, un fermier militant documente ses effets et appelle à l'action dans son village.

Un fermier kenyan père de famille documente depuis plusieurs années les conséquences du changement climatique sur l’environnement local et sur les habitants de son village. Dans « Merci pour la pluie » , il dénonce la déforestation qui provoque l’érosion des sols et des inondations, mais aussi les violents orages et les périodes de sécheresse dus au climat. Un témoignage fort !

Partout dans le monde, le dérèglement climatique fait des ravages. Les plus modestes vivant dans les pays en voie de développement en sont les premières victimes. Amer, Kisilu Musya filme son quotidien bouleversé par ces changements environnementaux et pointe du doigt la responsabilité humaine dans ce désastre… tout en se voulant optimiste.

Lorsque sa maison est détruite par une tempête, il y a quelques années, le fermier cinéaste décide de lancer un mouvement d’agriculteurs solidaires et appelle à défendre les arbres qui doivent, selon lui, être massivement replantés afin de bénéficier positivement au microclimat régional.

Il explique :

« Si j’abats 5 arbres aujourd’hui et que je n’en plante pas un seul, cette année ou l’année suivante, il y aura un problème. Les arbres empêchent l’érosion des sols. »

 

L’image contient peut-être : 2 personnes, ciel, plein air et nature

 

Il y découvre le concept de « justice climatique » et se confronte à l’inertie de la bureaucratie.

Un documentaire ARTE signé Julia Dahr, dont voici un extrait :

 

 

dans la même catégorie